Ceci est l horloge
HORLOGE A BILLE
Haut de page Photos L'idée Options Contact
Cette horloge indique l’heure de la façon suivante : Les billes dans le plateau du bas représentent une heure puis, chaque bille dans le plateau plus haut vaut 10 minutes et finalement chaque minute est indiquée par la présence d’une bille dans le second plateau.
A minuit et à midi, tout les plateaux sont vidés mais le cycle se poursuit indéfiniment.

Après avoir vu une première horloge à bille fonctionner, je me suis rendu compte qu'il n'en existait aucune en programme informatique. J'ai entièrement conçu celle-ci à partir de zéro. Les billes et rigoles sont des dessins mais tout le reste fonctionne avec un algorythme qui calcule les déplacements.


Immense horloge à bille.
Museum of Discovery & Science
Miami, Floride, U.S.A.
Horloge à bille en plastique disponible sur le net.
J'en ai une!
Vous pouvez voir celles-ci sur UTube en recherchant Marbleclock.
Celle-ci est la seule que j'ai trouvé construite comme la mienne uniquement en programmation informatique. Voici le lien vers UTube: Accéder à UTube



L'idée
L’idée de créer ce programme a probablement pris naissance en Janvier 2011 alors que j’étais en visite à Miami, en Floride. Au musée des sciences (Museum of Discovery & Science) se trouvait à l’entrée un immense montage de tubulures d’acier faisant environ vingt mètres de hauteur par huit de largeur. De nombreuses boules semblables aux grosses boules de quille y descendaient et s’y aggloméraient de différentes façons pour indiquer l’heure. Un mécanisme à chaine élevait les boules à un rythme régulier. Le roulement de ces poids sur les rails provoquaient un tintamarre presqu’assourdissant. Certains visiteurs passaient outre cette sculpture sans y porter attention mais la plupart y jetaient un coup d’œil interrogatif. Les plus attentionnés, comme moi, vérifiaient l’exactitude du montage. J’ai ensuite découvert sur la toile, un bon nombre de machine à bille, lesquelles ne servent absolument à rien, si non qu’au plaisir de voir des mécanismes en action. Je pense bien que le réel plaisir était vécu par les constructeurs… J’ai trouvé aussi sur la toile différentes version d’horloge à bille mais aucune horloge informatisée n’existe sur le net. En Octobre 2012 , j’ai eu l’idée de créer MON horloge à bille !!

Comment j'ai fait?
J’ai utilisé l’application Flash 8 et ActionScript3. En 2020, Flash est devenu désuet. J’ai donc reconstruit l’horloge en utilisant les mêmes images mais en utilisant le langage de programmation Javascript et l’outil de développement web HTML5 en utilisant la classe « canvas ». Le programme tourne avec 2 boucles infinies. La première boucle déclenche chaque 10 secondes la montée d’une bille dans l’ascenseur. La seconde boucle rafraichit l’image 55 fois par seconde.

Les points
J’ai d’abord d’identifié les « points » soit tous les endroits ou une bille est susceptible de se trouver, que ce soit en arrêt sur un plateau ou avant un mouvement dans une rigole. Il y a 131 points possibles. Les rigoles sont découpées en morceaux (pente droite, pente gauche, courbe etc) donc un point se trouve à chaque changement de pièce, à la fin d’une pente comme au début d’une chute. Chaque point a une coordonnée x et y fixe. Les points sont numérotés en ordre croissant.

Les billes
Les billes sont des images en deux dimensions de 25 pixels de coté dont les coins sont transparents. Je les ai dessiné avec Microsoft Paint. La transparence a été ajoutée avec PhotoFiltre. 33 billes sont nécessaires. J’ai une banque d’une quinzaine d’image et je peux utiliser la même image pour toutes ou une seule. Chaque bille a une coordonnée x et y modifiable. Nous verrons pourquoi dans la section algorithme.

Les Plateaux
Les attributs d’un plateau sont : son « état » qui peut avoir la valeur « vide » , « plein », « baisse », « à vider » ou « à relever ». Il y a sa capacité dont la valeur sont respectivement 6, 10, 6 et 12. Il y a le nombre de bille sur le plateau dont la valeur varie de 0 à sa capacité. Il y a sa rotation qui va de -5 à +10. Selon l’état du plateau, l’algorithme augmente ou diminue la rotation.

L'ascenseur
Les roues sont des dessins qui tournent tandis que les deux ascenseurs sont en réalités des triangles dont la base est le centre de la colonne. Ils se déplacent à raison de 55 pixels par secondes. L’image de la colonne fait 550 pixels de hauteur ce qui permet de la monter en 10 secondes.

L'algorithme
Au départ, les billes sont placées selon l'heure présente. Chaque 10 seconde, on démarre une bille dans l'ascenseur et on lui fait suivre les rigoles selon les points numérotés en ordre croissant. Quand la bille a atteint un point dans une chute ou sur un plateau, elle s’arrête. Si elle se trouve au départ d’une pente, d’une courbe ou d’un plateau plein, on lui assigne un nouveau départ jusqu'au prochain point cible. Si elle se trouve sur un plateau plein, on déclenche le pivotement du plateau Lorsqu'un plateau a pivoté au maximum, on déclenche le départ des billes. En résumé, à chaque 18 millième de seconde, l'algorithme vérifie l'état de chaque bille et plateau et traite les mouvements selon leur position. Option
J'ai dessiné quelques billes loufoques, pour en voir une prendre l'ascenseur, cliquez sur ce bouton:(attention au virus)

Version 9 2021-05-17 Questions ou commentaires:
MJeanNadon@gmail.com
Veuillez activer javascript pour démarrer l\'horloge.